La MTC en général

Introduction

La Médecine Traditionnelle Chinoise nous vient d’un autre monde, d’une autre civilisation, d’une autre culture. Elle a été élaborée au fil d’une pensée originale aux cours des siècles et depuis l’antiquité.

Les racines de la Médecine Chinoise Traditionnelle plongent dans le taoïsme ancien et le chamanisme. Les moyens modernes de datation situent à 2500 ans avant JC les premiers textes médicaux retrouvés à ce jour et il n’est pas dit que de nouvelles découvertes à venir ne feront pas reculer cette date encore plus loin dans la nuit de l’histoire.

Image: Idéogramme Medecine Chinoise
Idéogramme Médecine Chinoise

Évolution de la MTC dans l'histoire

Bien sûr, la médecine de ces temps anciens et celle pratiquée de nos jours diffèrent notablement dans ses formes. Cependant les principes de bases issus de l’observation de la nature sur lesquels les temps anciens s’appuyaient sont toujours d’actualité et vivant dans la médecine d’aujourd’hui.

C’est que la nature, les échanges du ciel et de la terre, les cycles, ne changent pas globalement et l’homme, situé au milieu de tout cela a aujourd’hui la même nécessité qu’il y a 5000 ans de vivre en harmonie avec son milieu naturel.

De cette harmonie ou dysharmonie résultent santé ou maladie. Cette constante immuable traverse les siècles, les générations humaines, et l’âme de cette médecine demeure.

L’évolution de la Médecine Chinoise a été jalonnée par certaines périodes marquantes relatives à sa structuration, tant dans les protocoles d’examen que dans l’élaboration des traitements, aboutissant à un système médical compétent et cohérent toujours en vigueur aujourd’hui sous sa forme aboutie. Cette évolution a suivi l’histoire des hommes et de la civilisation chinoise.

Le système médical chinois s'est surtout formé durant la période qui s'étend depuis l'époque dite des Royaumes Combattants jusqu'au début de l'ère impériale, époque dite des Qin (221 à 206 av. J.-C.) et des Han (206 av. J.-C. à 220 apr. J.-C.). Sa naissance est marquée par la parution du grand classique de la médecine, le Huangdi Neijing.

Théorie fondamentale et philosophie de la MTC

La théorie fondamentale médicale chinoise est sous-tendue par la philosophie de l'unicité de l’énergie et la théorie du Yin-Yang et des cinq mouvements issus du taoïsme ancien, particularités de la pensée chinoise. Ainsi, les règles de base de la Médecine Traditionnelle Chinoise existent depuis fort longtemps.

Son principe directeur est l'approche globale de l'être humain et de l'univers qui l'entoure.
Sa base physiologie énergétique est le système des organes et des viscères, et des méridiens.
Sur le plan thérapeutique, sa caractéristique spécifique est l'analyse dialectique des signes et des symptômes et l'établissement de la thérapeutique qui en découle, le principe de traitement.

L’action thérapeutique, menée à l’aide de divers moyens thérapeutiques, utilise l’acupuncture qui est spécifique à la MTC, aux côtés de la pharmacopée, de la médecine manuelle, des exercices énergétiques et de la diététique.

Conclusion

Ainsi la Médecine Chinoise se définit par de nombreuses caractéristiques, que ce soit sur la physiopathologie, sur le diagnostic ou sur le traitement. Les caractères particuliers de la Médecine Traditionnelle Chinoise sont l'approche globale du vivant, le diagnostic et la thérapeutique dialectiques. Ce sont les aspects les plus importants du système médical chinois.