La Palpation

La palpation est une méthode de diagnostic consistant à effleurer, à toucher, à palper et à presser certaines parties de l'artère et certaines zones du corps, avec les doigts des mains, afin de se renseigner sur l'état du malade.

Image: L'Examen par la Palpation
L'Examen par la Palpation

La palpation recouvre deux aspects: la prise des pouls et la palpation de différentes parties du corps, le corps dans son ensemble, c'est-à-dire les muscles et les tissus superficiels, puis les tissus profonds (ligaments, viscères, etc.). Les trajets des méridiens, et de rechercher des zones chaudes et froides.

Palpation de l'enveloppe charnelle

La palpation de la peau et des chairs, des tissus, permet de percevoir les différences de masse, de texture et de température et de déterminer la nature yin ou yang d'un syndrome.

Si la peau est chaude on est en présence de chaleur en superficie. La peau ou les mains et les pieds qui paraissent frais, sont un symptôme de froid dû à l'insuffisance du yang.

Une peau humide au toucher indique la présence de transpiration, une peau sèche, l'absence de transpiration. Si, sous une forte pression du doigt, la peau ne remonte pas et qu'il reste une dépression, il s'agit d'œdème; quand la peau reprend sa forme après l'appui, il s'agit d'un gonflement dû à l'accumulation d'énergie.

Palpation de la cavité abdominale

Palpation de la cavité stomacale

Si, à la palpation, cette zone est dure et douloureuse, c'est un symptôme de plénitude, révélant une stagnation de perversités au niveau du thorax.

Palpation de l'abdomen

L'abdomen douloureux mais soulagé par la pression est un symptôme d'insuffisance; au contraire, quand la palpation aggrave la douleur, c'est un symptôme de plénitude.

Dans l'abdomen, des masses dures qu'on ne peut déplacer, accompagnées de douleurs localisées, sont souvent occasionnées par la stagnation du sang. Des masses peuvent apparaîtrent de manière intermittente, être accompagnées de douleurs erratiques, etc. Il peut y avoir des douleurs péri-ombilicales, des masses dures, mobiles et inconstantes.

La palpation c’est aussi la percussion de l'abdomen, de la palpation profonde. Au niveau musculaire, on recherchera l'existence d'une contracture, d'une réaction de défense.

Palpation des organes

Le bord inférieur du foie peut être palpé, à l'état normal il se présente comme une crête ferme, nette, régulière, lisse.

La rate n'est normalement pas palpable chez le sujet adulte. La technique pour la rechercher consiste à placer la main derrière la partie gauche de la paroi thoracique du sujet afin de pouvoir tirer en avant; la main droite se positionne sous le rebord costal gauche et appuie en direction de l'organe. On peut identifier ainsi l’existence d’une grosse rate.

La douleur dans le rein se recherche en position assise, par voie postérieure. On place la paume de la main gauche au niveau de chaque angle costo-vertébral tour à tour et on frappe la main avec le bord cubital du poing droit. Normalement, le sujet ressent un choc mais pas de douleur.

Palpation de la Thyroïde

La palpation permet de retrouver la présence d'un goitre ou d'un nodule.

Palpation des ganglions

Le ganglion est habituellement découvert fortuitement par la palpation. Il est rare qu'il entraîne, du fait d'un volume trop important, des signes de compression de tel ou tel organe, voire simplement qu'il soit visible.

La palpation réalisée est méticuleuse et précise, explorant successivement: le creux sus-claviculaire; l'aisselle ou creux axillaire; la région inguinale (aine); la région cervicale.

Il existe également une méthode diagnostique consistant en l'examen de la partie antéro-cubitale de l'avant-bras et qui a une certaine importance dans le diagnostic des maladies chaudes.

Les pouls

En Chine le diagnostic par la prise du pouls est issu d'une longue histoire, les praticiens de toutes les époques y ont attaché la plus grande importance et l'ont continuellement enrichi de leurs expériences et de leurs théories. Cette méthode est une des particularités majeures du diagnostic en médecine chinoise.

La prise des pouls est une méthode consistant à palper l'artère au niveau de certains emplacements, par exemple le pouls au niveau de la gorge; le pouls au niveau de la gouttière radiale; le pouls au niveau de la face dorsale du pied.

Les pouls radiaux permettent de percevoir un écho en provenance de chaque organe. La palpation des pouls est un moyen direct et rapide permettant d'apprécier le fonctionnement des organes. Cette méthode de diagnostic est très fiable mais n'est jamais utilisée seule, tout comme les autres méthodes d'examen.

La palpation des pouls relève les modifications de la forme du pouls, afin de pouvoir comprendre les affections internes du malade. Les modifications de la forme du pouls constituent l'aspect du pouls.

Le pouls peut être superficiel, profond, retardé, lent, rapide, vif, vide, plein, glissant, remuant, rugueux, vaste, grand, fin, faible, menu, mou, tendu, en peau de tambour, résistant, serré, creux, dispersé, diffus, sans racine, flottant et incertain, accéléré, noué, intermittent, long, court, vaste et large, etc.

La palpation des pouls est une méthode d'investigation qui exige un long apprentissage; sa maîtrise sous-entend une pratique sur des milliers de patients, ainsi qu'une bonne capacité de concentration.