Le Diagnostic en MTC

Définition

En Médecine Chinoise, le diagnostic permet d'évaluer l'état de la structure et du fonctionnement de l'organisme en termes de potentiels énergétiques, on l'appelle aussi diagnostic énergétique ou bilan énergétique ou encore diagnostic différentiel.

Il apporte des indications de nature quantitative et qualitative sur la matière vivante, à la fois sur sa structure, c'est-à-dire sur l'aspect matériel Yin, et sur sa dynamique fonctionnelle, c'est-à-dire sur l'aspect immatériel Yang.

Image: Le Diagnostic
Le Diagnostic en Médecine Chinoise

Il résulte de la confrontation des observations recueillies lors des quatre temps de l’examen avec les théories de la Médecine Traditionnelle Chinoise. C’est la réussite du traitement qui confirme la justesse du diagnostic.

Le diagnostic est le temps fort en médecine et surtout en MTC, car il prend l’individu dans sa totalité et dans l’ensemble qu’il constitue avec son environnement du moment. Ses relations avec le climat, la situation, le lieu, les autres etc.

Intérieur et extérieur

Le diagnostic considère le dehors et le dedans : si l’individu est touché à un endroit précis cela rejaillit sur l’ensemble du corps humain.

Si la cause est interne (intoxication, émotion) cela ressort à l’extérieur.
Si elle apparaît à l’extérieur cela ira à l’intérieur si on tarde à traiter.

Le diagnostic considère le caractère fonctionnel, la relation entre les organes (problème à l’œil en relation avec le Foie), comment cela se passe, depuis quand et pourquoi.

Les maladies de l’intérieur peuvent se manifester à l’extérieur grâce aux méridiens.
Le système méridien intègre que le trajet arrive à la surface et pénètre à l’intérieur, qu’il y a douze méridiens principaux et que chacun appartient à une entraille ou à un organe, et que les symptômes et les pathologies internes peuvent sortir sur le trajet du méridien jusqu’à la surface du corps où les symptômes et les signes sont observés. Ainsi on peut connaître l’état de l’intérieur.

Déceler le déséquilibre

En médecine occidentale le résultat des examens donne un état ou sanctionne une atteinte, une lésion voire une disparition. On constate ce qui est arrivé et on recherche quand on peut la cause.

En Médecine Traditionnelle Chinoise la lésion ou l’atteinte (sauf les traumatismes ou l’épidémie) constitue le résultat d’un déséquilibre qui pouvait déjà être perçu à l’avance car inhérent à un dérèglement physiologique.

En quelque sorte à une cause dont les effets dépendront de la constitution physique du patient, de son hygiène de vie et de son énergie acquise.

Les sept méthodes de diagnostic

Le diagnostic, selon les sept méthodes de diagnostic qui ont vu le jour au travers des siècles, résulte de la confrontation des observations recueillies lors des quatre temps de l’examen avec les théories de la Médecine Chinoise. Il définit le syndrome et a son débouché sur le principe de traitement.

Les écoles, tendances et évolutions ont conduit à définir sept méthodes (théories) de diagnostic principales (analyse dialectique) qui sont celles:

  • selon les Huit Règles
  • selon les Causes des maladies
  • selon les Six Couches ou six grands méridiens
  • selon les Quatre Couches
  • selon les Trois Réchauffeurs
  • selon l’énergie, le Sang et les Liquides Organiques
  • selon les Organes et les Entrailles.

Sept méthodes auxquelles peuvent se rajouter les Troubles des Méridiens, ou pathologies des méridiens et de leurs branches collatérales.

Ces sept méthodes s’appuient sur les principes fondamentaux suivants:

  • le Yin/Yang
  • les énergies perverses externes
  • les sept passions
  • les énergies perverses curieuses (épidémies)
  • la relation externe, interne et mouvement
  • la différenciation symptôme et cause
  • la différenciation symptômes-syndromes
  • le syndrome secondaire /et le syndrome primaire
  • énergie droite et énergie perverses.

Seule l’utilisation des sept méthodes de diagnostic peut permettre la précision et la finesse du diagnostic différentiel, avec son débouché sur le principe du traitement. L’application du diagnostic est à l’individu et à lui seul. Le diagnostic permet l’obtention d’informations cliniques sur un patient.
C’est l’analyse dialectique des informations pour établir un traitement.

Conclusion

A partir du diagnostic, le praticien établit la méthode de traitement correspondante. Le diagnostic constitue le préalable et le fondement de la décision thérapeutique, l'établissement de la thérapeutique permet de créer le moyen et la méthode d'application du traitement de la maladie.

L'analyse des signes et l'établissement de la thérapeutique constituent deux aspects liés et inséparables du processus de diagnostic et de traitement où se rejoignent et s'unissent la théorie fondamentale et la pratique. Ils représentent l'application clinique concrète du raisonnement.